logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Aide à l’installation : Encore 129 CESP ouverts pour les étudiants et internes en médecine

3 partages mail facebook twitter linkedin
Sur les 521 contrats d’engagement de service public répartis en application de l’arrêté du 16 janvier 2018 fixant le nombre d’étudiants et d’internes en médecine pouvant signer ce type de contrat au titre de l’année universitaire 2017-2018, 129 contrats non conclus sont redistribués aux unités de formation et de recherche médicales des universités. Le nouveau plan d’aide à l’installation proposé par Agnès Buzyn relancera-t-il l’attractivité de ces contrats d’engagements de service public ? Remede.org vous rappelle les modalités pour y prétendre.

Focus sur les CESP

• Pour mémoire les contrats d’engagement de service public ont été créés par la loi HPST de 2009 pour répondre à la pénurie de médecins dans certains territoires. Ce dispositif prévu pour les étudiants en médecine et les internes prévoyait une allocation moyennant un engagement de service public.

• En contrepartie de cette allocation mensuelle de 1200 euros bruts, les signataires s’engagent à exercer ou à s’installer plus tard dans des zones sous médicalisées définies par les ARS et ce pour au moins deux ans.

• Ce type de contrat vous permet plusieurs modes d’exercice. Salarié dans une maison de santé, libéral en vous associant dans un cabinet ou en créant le vôtre ou encore en remplacement sous réserve que l’ARS accepte.

Cette année sont ouverts 286 postes pour les internes et 235 pour les étudiants.
Voici leur répartition par faculté

Voici la nouvelle redistribution des postes non pourvus


Quand et comment candidater :

À tout moment de vos études de la deuxième année à la dernière année d’internat en médecine.
Pour ce faire, il faut déposer un dossier de demande dans la faculté de médecine dans laquelle vous êtes inscrits. Parmi les documents à fournir, le plus déterminant reste la lettre de motivation expliquant votre projet professionnel (spécialité) et le lieu d’exercice convoité. Après examen de votre dossier par la commission, si vous êtes retenu vous serez convoqué à un entretien individuel.
Les résultats par ordre de mérite seront répartis entre une liste principale et une liste complémentaire puis envoyés au CNG.
Formulaire type pour les dépôts de candidature

Quels sont vos engagements :

Respecter la durée d’installation en fonction de la durée d’allocation allouée. En cas de rupture du contrat, les sommes devront être remboursées, qu’il y ait rupture avant l’obtention du Diplôme des études spécialisées ou DES, rupture après le DES (après l’internat) ou encore pendant l’installation. Attention, en fonction des situations les sommes à rembourser peuvent vite grimper.


Qu’est-ce que cela change pour le choix de poste en fonction du classement ECN ?

Vous gardez votre classement national aux ECN mais vous devez choisir votre poste d’interne par discipline, spécialité et subdivision régionale, sur une liste spécifique nationale. Vous choisirez votre lieu d’exercice un an avant la fin de l’internat.
Attention les zones sous denses viennent d’être redessinées. Nous vous conseillons de vous rapprocher de votre ARS qui met à disposition des référents pour vous aider dans votre projet professionnel.

3 partages mail facebook twitter linkedin
  • Anne Marie DE RUBIANA
  • Rédactrice en chef de Remede.org
  • amderubiana@remede.org
Tags :
  • ecn_medecine
  • Top - ne pas manquer
  • liberal_medecine
  • internat_medecine
livreslivrescontactspublicationstwitter