logo remede
remede.org : Communaut Mdicale & Paramdicale Indpendante
102 connects sur le site | 18e anne
  • twitter
  • facebook
 

Bertrand Boutillier

  • France
  • Niveau suprieur
  • > Mdecine
  • Niveau suprieur
  • > RENNES
  • Niveau suprieur
  • > Mdecin gnraliste
  • Niveau suprieur
  • > B. Boutillier
  • Niveau suprieur
certification
photo du membre
Bertrand Boutillier - Mdecin gnraliste remplaant - RENNES
Ce membre peut peut-tre vous remplacer professionnellement ?

Sur les forums : Bertrand B.
Ven.
27
Juil. 07

Retour sur la LCA et les ECN

Publi le 27/07/07 17:07 - Modifi le 27/07/07 17:13
Finalement, le plus extraordinaire dans ce n8203 du quotidien du mdecin propos duquel nous avons consacr nos deux derniers billets, cest lenchanement des articles.
Premier article page 3 : ECN, le palmars des facs / Paris truste les premires places

Dans ce papier, on nous explique une chose : depuis 2004 il y a un cart norme de rsultats aux ECN suivant dans quelle fac on les prpare. Etonnant quand mme : des facs qui enseignent la mme mdecine depuis des dizaines dannes semblent incapables dafficher des taux de russite relativement semblables alors que pourtant la cardio enseignes Lille ne doit pas tre bien diffrente de celle que lon apprend Marseille. Bref, avec un ECN purement mdical, on nous dmontre que des facs sont trs trs mauvaises et dautres trs bonnes en termes de prparation des tudiants un concours.

Second article page 4 : Plaidoyer pour la lecture critique darticle par Valrie Pcresse.

Mon objectif est de faire de cette nouvelle preuve une chance pour les candidats lexamen national classant. Il est dans lintrt de tous quelle soit mise en place la plus rapidement possible .

Mettez en regard les 2 articles. Le paradoxe saute la figure. Mme la Ministre a donc la prtention en 2 ans de faire dune preuve aussi alatoire, aussi mal et ingalement prpare dans les facs, une chance pour les tudiants en mdecine alors quon dmontre la page prcdente que sur des preuves mdicales pures, certaines facs sont dj compltement largues.

Et puis encore une fois, Mme la Ministre, comme la majorit semble til, oublie une chose : lENC na pas vocation valider les acquis des tudiants. Dans les tudes mdicales, cest le CSCT qui valide les connaissances. Car quand une promo entire passe lENC, rien ne dit que cette promo est une bonne promo. Faites passer un concours un groupe de dbiles lgers. Inscrivez une preuve de LCA ce concours. On ne peut pas conclure que ces gens seront bons en LCA parce quon aura un premier un concours, puis un second
Cest pourtant ce quon est entrain de vouloir nous faire avaler comme thorie.

La mienne dans cette histoire, cest quun jour un type sest dit : la mdecine, cest la publication mdicale, cest de savoir analyser et dcrypter linformation pour en tirer le meilleur et ne pas se faire flouer par des argumentaires bidons. Ide louable, seulement ce type est rest coll cette ide et convaincu ses collgues. Depuis ce petit monde fait une fixette l-dessus. On a limpression que cest devenu une mission. Il faut de la LCA, cote que cote. Je compare un peu la chose lintroduction des NTIC dans lunivers des tudes mdicales. Pendant toute une poque stait le Prou. Il fallait du NTIC par ci, du NTIC par l Tout a tait impratif, ctait LA nouvelle forme de pdagogie mdicale. Et depuis rien.

Ma vision des choses cest que tous ces braves gens pensent quils vont apporter un mieux, que par leur rforme ils vont faire monter le niveau. En fait il nen sera rien. Plus on introduira de charge sur le dos des tudiants, plus on en fera des btes concours et moins on ira vers lobjectif. On complexifie le systme, on le met sous pression. Ce nest pas de a dont il a besoin. Ce nest pas de a dont les tudiants ont besoin. Un tudiant qui sort en fin de sixime anne na pas besoin davoir t assomm pendant 6 ans puis projet biologiste alors quil voulait tre gynco. Le systme a besoin de simplicit, le systme a besoin de faire en sorte que les tudiants se ralisent en lui. Pas linverse.

La bonne recette pour avoir une mdecine de qualit nest pas de sortir 7000 mdecins par an dans les 10 ans qui viennent dont les 3/4 au moins nexerceront jamais dans un domaine proche ou loign de leur souhait initial cause dun concours loterie. Mme si on leur a fait rentrer les rgles danalyse darticles mdicaux coup de massue dans le crne.

Pour finir, je vous copie la fin de larticle de Valrie PECRESSE, ces lignes font directement suite celles recopies plus haut :

Nos concitoyens sont lis leur mdecin par un vritable pacte de confiance. Nous avons l un outil simple pour le renforcer. Inscrivons la lecture critique darticle au cur dune formation mdicale de haut niveau, nous conforterons nos mdecins. Les patients que nous sommes tous en seront les premiers bnficiaires .

L je dois dire que je ne flicite pas le conseiller du Ministre qui a pondu cette fin. Je pense que cest un adepte des rpliques finales de films amricains (A til revu spiderman ce jour l ?) Parce qu ce niveau l

Il faudra tout de mme mexpliquer ce que viennent faire nos concitoyens au milieu de tout a et ce que la LCA va faire en terme de confortement du mdecin dans la population gnrale.
Car Mme la Ministre, mes 20 patients du jour, dont 50% la CMU, ne se sont pas trop poss la question de ma formation et de savoir si je savais analyser le New England.

Bref argumentaire parfois ridicule pour projet mal ficel, mal engag, mais quon arrivera bien nous imposer.
Les commentaires sont ferms pour ce billet
livreslivrescontactspublicationstwitter