Comparateur
pub pour les copains, ceux qui le méritent et nous !
logo remede

remede.org

Communauté Médicale & Paramédicale Indépendante

Vincent Dulary

39 connectés sur le site | 17ème année | S'inscrire | S'identifier
certification
photo du membre
Vincent Dulary - Hors monde médical - LYON Est
Sur les forums : Santorini
Points crédibilité : 6 000 [Détails]
° Sam. °
5
Janv. 13

Mariage gay: mais foutez nous la paix!!!

Publié le 05/01/13 23:27 - Modifié le 05/01/13 23:32
Tags associés : Homosexualité, Homosexuel, Mariage, Mariage gay, Polémique
Grrr.
La moutarde me monte au nez, à l'heure ou la sortie du ministre de l'Education nationale (décidément, ceux qui sont nommés à ce poste ont tous des têtes de vainqueurs, on devrait les nommer "ministre François Pignon"), et les réactions immédiates de l'opposition, attisent à nouveau les flammes d'un sujet qui, redisons-le une nouvelle fois, ne devrait pas déchaîner les passions pour être bien traité.

Que l'on débatte dans les établissements scolaires, privés ou publics, n'a rien de choquant. Bien au contraire, la parole et mieux la discussion ne peut qu'être utile, surtout sur un sujet comme celui ci, si polémique et, pour les concernés, potentiellement dolorifère: des mots un peu trop houleux pourraient blesser profondément les homos de l'assistance, dans leur immense majorité encore dans le placard à cet âge là.

Que les établissements privés sous contrat souhaitent distiller leur sainte parole plus ou moins hostile à cette loi n'a rien de choquant non plus, tant que cela reste dans leur "espace strictement catholique" (catéchisme optionnel, aumôneries, etc.)

Je le dis comme je le pense, moi, gay, athée et éduqué pendant tout mon secondaire dans un établissement privé sous contrat. La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres, mais ma foi -si je puis dire-, tant qu'ils ne me courent pas après pour me flanquer sur un bûcher et me laissent vivre ma vie comme je l'entends, ils peuvent bien dirent ce qu'ils veulent de moi.
- La formulation avec le "je" fait un peu philosophique, désolé... -

Concernant l'opposition. Même principe: qu'ils soient contre, c'est leur droit. Le reproche que je leur ferais, c'est qu'implicitement ils jouent le jeu du gouvernement en place en renvoyant la balle au lieu de dénoncer le fait bien plus gênant que ce projet de loi soit utilisé comme cheval de Troie pour faire passer sous silence les "vrais" problèmes que rencontre notre pays en ces temps de crise...

Je ne le dirai jamais assez, quel foin pour une loi que personne ne demandait véritablement!

Alors une fois pour toutes:

- Que ce soit appelé mariage ou pas, reconnaissez nous les mêmes droits (fiscaux etc.). Car, n'oublions pas, les devoirs, c'est déjà fait: un couple homo pacsé est imposé de la même façon qu'un couple marié (hétéro)...
Alors après, pour la forme, si cela dérange untel ou unetelle de voir une queue de pie ou un lancer de bouquet, las! Peu importe. On ne les a pas attendu pour porter des bagues aux doigts, annulaire gauche compris.

- Adoption: in fine, oui, évidemment oui. Mais par pitié, pour le bien-être des dizaines, centaines d'enfants éventuellement concernés, pas tout de suite!!!
Quand on voit encore toutes ces réactions, on ose pas imaginer à quel point ça pourrait être destructeur pour ces gosses d'être projetés dans cette société, où un gay instit, éducateur, prof de sport ou autres vit en perpétuel danger, tant les gens sont prompts à le considérer comme pédophile s'il montre le moindre signe de sympathie envers ses gamins; à quel point ça pourrait être destructeur, donc, pour ces gamins adoptés, d'être des "fils de pédés"...

- PMA: d'autant plus. J'irai encore plus loin: si vous voulez autoriser les PMA aux lesbiennes, alors autorisez les mères porteuses aux gays. Sinon c'est inégalitaire... La société n'est clairement pas encore prête à de tels bouleversements.

Pourquoi pas commencer par une "union civile" à la NKM (pour une fois que je suis plutôt d'accord avec elle), laisser retomber un peu le soufflé et en profiter pour prendre à bras le corps -et un peu plus concrètement au passage- le problème du chômage, des retraites, des relations internationales...?
Et laissez-nous nous aimer en paix.

C'était mon humeur du soir, bonsoir; à vous Cognacq-Jay, à vous les studios.


PS: je me permets de vous remettre en annexe le lien vers la (longue) discussion que j'avais eu naguère avec Jean-Roch Huet à ce sujet. Ça se passe ici.
Vous devez être inscrit et identifié pour poster un commentaire
www.remede.org - Web médical & paramédical indépendant - En ligne depuis 17 ans !
Liens : Anatomie - Corps humain - Comprendre Internet - Librairie médicale - Livres médicaux d'occasion - PACES - 1 Mo
livreslivrescontactspublicationstwitter
Petite annonce au hasard
RECHERCHE MG EN URGENCE POUR RACHAT PATIENTELE

Accueil > Médecins > Cession de patientèle > Médecine générale > Provence-Alpes-Côte d'Azur