Comparateur
pub pour les copains, ceux qui le méritent et nous !
logo remede

remede.org

Communauté Médicale & Paramédicale Indépendante

Vincent Dulary

71 connectés sur le site | 17ème année | S'inscrire | S'identifier
certification
photo du membre
Vincent Dulary - Hors monde médical - LYON Est
Sur les forums : Santorini
Points crédibilité : 6 000 [Détails]
° Jeu. °
20
Déc. 12

TAC n°6 - Si l'on devait mourir demain...

Publié le 20/12/12 19:38 - Modifié le 20/12/12 19:39
Tags associés : Humour
... Ou pas.
Non mais franchement vous y croyez-vous?
Salut salut!

J'ai longtemps hésité à faire un billet post-partiels. D'abord parce qu'autant l'année dernière il y avait cet incroyable goût de l'inconnu et de la nouveauté qui inspire la création, autant cette année ce 13 décembre ne générait qu'un vague sentiment de "bis repetita" et au final de non-événement.

Je déteste toujours autant la biophysique.
Je regrette toujours autant Nanard.
Je préfère toujours autant le second quad que je me suis remis à réviser depuis.

Voilà tout.

Alors que vous raconter de plus ce bilan fait?

J'ai à un moment pensé à user d'un stratagème de ces paparazzis de presse à scandale que j'exècre tant afin de faire monter les lectures en intitulant ce TAC, sixième du nom "J'arrête". Il suffit de parler de concours, de résultats, de baisse de motivation ou de quoique ce soit purement péhunesque pour déchaîner le compteur, plus encore que tout autre sujet aussi sérieux soit-il, c'est bien regrettable mais c'est le jeu ma pauv' Lucette, beaucoup trop de P1, encore plus de futurs P1...

Alors j'arrête.
J'arrête quoi?
Ce petit truc blanc qui tue avec la bénédiction de l'Etat.
Car ne nous y trompons pas, si jamais aucun gouvernement n'ait eu la volonté de porter ses c****** et d'interdire la cigarette, c'est bien parce que c'est un marché juteux. La santé publique? Ranafout', s'il y avait des débits de canna comme il y a des débits de tabac il ne trouveraient peut être rien à redire aux drogues...
Cette chose est diablement vicieuse. Il ne faut pas longtemps pour qu'elle te possède... Et ça ils l'ont très bien compris, alors vas-y que je te fais des hausses de prix qui freinent un peu mais pas trop, vas-y que je te fais des mesures coconnes du genre une grosse image bien gore mais de préférence sur le dos du paquet pour pas faire vilain sur les présentoirs...
C'est peut être bien pour ça que je ne ferai jamais de politique. La démagogie c'est pas vraiment mon truc, passé le certain point nécessaire et limite naturel dès qu'on vit en société.

Tenez, pour prendre un autre exemple: la parité.
Sorte de discrimination positive que je trouve -cela n'engage que moi- révoltante.
Engager une femme juste parce qu'elle est femme.
Mais qui un jour prônera l'égalité? On en est encore loin.

Bref! Je n'avais pas l'intention d'écrire un billet polémique et ça en prend le chemin.

J'arrête donc la clope, le tabac, c'est tabou, on en viendra tous à bout, me reste donc deux addictions, le café, ça aussi c'est horrible, il m'en faudrait en perfusion maintenant, et le cul, car le démon du sexe m'habite, que je n'écrirai pas en trois mots et une virgule pour ne pas paraître prétentieux, c'est tellement pas mon genre. Quoiqu'il en soit, ces deux drogues là, personne ne peut me les reprocher.

Je crois avoir fait le tour, ah mais nan, c'est vrai qu'ici tout termine par des chansons, alors comme c'est bientôt Noël double ration, je vous laisse d'une part avec I dreamed a dream repris comme chacun sait avec brio par Susan Boyle, le laideron qui a le mieux réussi après Angela Merkel, *

I dreamed a dream in time gone by
When hope was high and life worth living
I dreamed that love would never die
I prayed that God would be forgiving

Then I was young and unafraid
And dreams were made and used and wasted
There was no ransom to be paid
No song unsung, no wine untasted

But the tigers come at night
With their voices soft as thunder
As they tear your hopes apart
And they turn your dream to shame

Still I dream he'd come to me
That we would live the years together
But there are dreams that cannot be
And there are storms we cannot weather

I had a dream my life would be
So different from this hell I'm living
So different now from what it seemed
Now life has killed the dream I dreamed



* Mais nan, pas le physique on avait dit! C'est moche. Toute ma reconnaissance à ces deux grandes dames.

Et d'autre part avec un grand classique, Carmina Burana, merveille s'il en est, reprise par Vincent Niclo que, comme vous le savez maintenant, j'apprécie autant pour ses qualités vocales que plastiques. Enfin une vraie belle voix de mâle, un vrai de vrai, qui permet de comprendre, du moins de distinguer les paroles! A noter un accompagnement particulièrement réussi, qui donne un petit coup de jeune à l'air sans le dénaturer.


O Fortuna
Velut luna
Statu variabilis
Semper crescis
Aut decrescis;
Vita detestabilis
Nunc obdurat
Et tunc curat
Ludo mentis aciem,
Egestatem,
Potestatem
Dissolvit ut glaciem.

Sors immanis
Et inanis,
Rota tu volubilis,
Status malus,
Vana salus
Semper dissolubilis,
Obumbrata
Et velata
Michi quoque niteris;
Nunc per ludum
Dorsum nudum
Fero tui sceleris.

Sors salutis
Et virtutis
Michi nunc contraria,
Est affectus
Et defectus
Semper in angaria.
Hac in hora
Sine mora
Corde pulsum tangite;
Quod per sortem
Sternit fortem,
Mecum omnes plangite!


Allez, bisous à tous, portez vous bien, merci encore pour vos fidèles lectures qui repartent un peu à la hausse maintenant que vous avez pris l'habitude de chercher un peu les nouveaux billets, et rendez-vous le 11 janvier pour un TAC n°7 que j'espère réjouissant, pour un ou deux autres "hors-série" à l'occasion des fêtes, du moins si l'on ne meurt pas demain soir... Quoiqu'il en soit, Maya ou pas Maya, à l'heure fatidique je serai à sa Ruche et j'espère bien qu'elle me piquera de son gros dard.
Billet précédent :
TAC n°5 - In God(e) we trust
Vous devez être inscrit et identifié pour poster un commentaire
www.remede.org - Web médical & paramédical indépendant - En ligne depuis 17 ans !
Liens : Anatomie - Corps humain - Comprendre Internet - Librairie médicale - Livres médicaux d'occasion - PACES - 1 Mo
livreslivrescontactspublicationstwitter
Petite annonce au hasard
Médecin Généraliste Libéral temps partiel 1H de Marseille

Accueil > Médecins > Recrutement & association > Médecine générale > France > Provence-Alpes-Côte d'Azur